•  

     

    Toi qui veut savoir,

    ce qu'il y a derrière le miroir ...

     

    Tu devras apprendre à croire,

    à ce qui est caché dans le noir,

    tu devras vraiment vouloir,

    déchiffrer le tableau noir ...

     

    Toi qui veut connaître ,

    les reflets dans les fenêtres,

    toi qui veut trouver,

    les indices de l'escalier...

     

    Tu devras savoir vraiment,

    oublier les pièges du temps,

    tu devras comprendre enfin,

    que la lumière est dans ta main...

     

    Et plus rien n'aura d'importance,

    tu accompliras tous tes pas de danse...

     

    Alors tu prendras le chemin,

    de l'espoir et des demains,

    tu marcheras dans ton destin,

    sans la peur des lendemains...

     

    Toi qui veut savoir,

    ce qu'il y a au fond du couloir,

    pour ça tu devras croire,

    dans toutes les vieilles histoires...

     

    Tu devras ouvrir ton cœur,

    et ne pas compter les heures ,

    tu devras laisser tes peurs,

    et reconnaitre toutes tes erreurs .

     

    Toi qui veut comprendre,

    le sens des mystères,

    ta vie pourrait soudain,

    te sembler bien amère ...

     

    Tu devras ouvrir ton âme,

    et raviver cette petite flamme,

    tu devras oublier ton savoir,

    et réapprendre dans le miroir...

     

    Et plus rien n'aura d'importance,

    tu accompliras tes pas de danse ...

     

    Alors tu prendras le chemin,

    de ta vie et des demains,

    tu sauras en fin croire,

    au message du miroir ...

     

    Musique : Dilunk/jean-Jacques

    paroles : Dilunk

    P&C 2019

     

     

     

    Toi qui veut savoir ...

     

     


    6 commentaires
  •  

     

    Tu es partit sur la fin de la nuit,

    sans un bruit...

    Tu as quitté les rives de ta vie,

    c'est hélas ainsi...

     

    Ta vie s'est passée bien trop vite,

    sans même la chance d'avoir une suite ...

     

    Marche tout droit ,

    dans la lumière qui est en toi,

    elle guidera tes pas ...

    Marche tout droit ,

    dans le jour qui brille en toi,

    tu seras toujours là...

    Marche sans peur,

    dans la lumière qui chante en toi,

    tu seras toujours là ....

     

    Chœurs : " sans même la chance d'avoir une suite "

     

    P&C Dilunk 2019

     

    Accident de vie

     

     

    Chanson dédiée à Gaëtan, qui s'en est allé si vite .... beaucoup trop vite

    on ne t'oubliera jamais .

     

     


    4 commentaires
  •  

     

    La vie n'est pas un fleuve de rires,

    c'est une école faite pour souffrir.

    Et s'il fallait se dire adieu,

    quitter ce monde, fermer les yeux...

    Faire le bilan de son passage,

    garder à cœur de rester sage,

    ne pas pleurer sur le passe,

    je ne pourrai rien y changer....

     

    Refrain :

    sourire doucement sur des instants,

    sur des sourires, sur des moments,

    tendre la main sur l'horizon,

    pour y saisir des intuitions...

    sourire doucement sur des instants,

    sur des sourires, sur des moments,

    mais je serai ce que je suis et à jamais ...

     

    Le voyage va se terminer,

    pas même question de reculer,

    instant intense d'une peur immense,

    tu hais tant le mot délivrance,

    et s'il fallait tout expliquer,

    les mots seraient si désués,

    seulement faire un dernier sourire,

    et c'est déjà l'heure de partir....

     

    Refrain:

    sourire doucement sur des instants,

    sur des sourires, sur des moments,

    tendre la main sur l'horizon,

    pour y saisir des intuitions...

    sourire doucement sur des instants,

    sur des sourires, sur des moments,

    mais je serai ce que je suis et à jamais ...

     

    Savoir laisser le temps brûler,

    toutes les choses qu'on a aimé,

    se taire vraiment et à jamais,

    plus la force d'espérer,

    le cœur a vraiment trop pleuré ...

     

     

    Paroles et musique DILUNK 

    P&C 2019 

     

    Ne rien pouvoir changer...

     

     

     

     


    10 commentaires
  •  

     

    Comment pourrai-je me faire pardonner,

    de tout ce mal que je t'ai fait ...

    Comment ne pourrai-je ne serait-ce qu'oublier,

    toutes ces larmes qui ont coulé ...

     

    Dans le silence j’attends cette heure,

    qui m'emportera pour juger mes erreurs,

    dans le chemin si noir de cet exil,

    et tous mes choix se révéleront futiles .

     

    Dans le silence j’entends les voix,

    de ceux qui pleurent au fond de moi,

    ils aimeraient croire juste un instant,

    que leur demain n'est pas juste que néant ...

     

    Comment pourrai-je un instant oublier,

    tous ces moments assassinés,

    comment pourrai-je ne serait-ce qu'oublier,

    toutes ces larmes que j'ai causé ...

     

    Comment pourrai-je seulement me pardonner,

    tous ces rêves que j'ai tué,

    comment pourrai-je me faire pardonner,

    toute cette souffrance que j'ai causé ...

     

    Dans le silence, appréhende cette heure,

    d'être jugé pour toutes mes erreurs,

    dans le silence je crains tant pour mon cœur,

    qu'il meurt sous tant de rancœur ...

     

    Comment pourrai-je me faire pardonner,

    de tout ce mal que je t'ai fait ,

    comment pourrai-je ne serait-ce qu'oublier,

    toutes ces larmes qui ont coulé ...

     

    Comment pourrai-je me faire pardonner,

    toutes ces larmes qui ont coulé ,

    comment pourrai-je ne serait-ce qu'oublier,

    cette main tendue , repoussée...

    Comment pourrai-je un instant oublier,

    toutes ces morsures qui nous ont blessé ...

     

    Dans le silence j'entends ces voix,

    de ceux qui meurent au fond de moi,

    dans mon silence, dans ma raison,

    j’aurai voulu te dire pardon ...

     

    Paroles et musique DILUNK C&P 2019

     

    Comment être pardonné ?

     

     

     

     

     

     


    10 commentaires
  •  

     

    Comme les doigts de la main, on est unis...

    On s'est promis d'être proches toute la vie...

    Qu'on resterait amis sur l'infini...

    Qu'on serait là, le jour et la nuit ...

     

    Mais les promesses sont vite tombées,

    de l'imprévu a tout grippé.

    Le silence sournois s'est installé,

    poussant à la porte cette si belle amitié ...

     

    Finalement tout n'était que du vent,

    superficiel, vide comme le néant ...

    Déçu, le cœur déchiré, assassiné,

    j'ai fermé mon âme, mon amitié ...

     

    Les nouvelles se sont faites si rares,

    plus rien sur le jour, plus rien sur le soir,

    le silence s'est posé en couleur noire,

    trainant son cortège de désespoir...

     

    Unis comme les doigts de la main,

    on devait être si fort sur demain...

    On resterait amis pour toute la vie ...

    On ferait face à l'infini ...

     

    Finalement tout n'était que du vent,

    superficiel, vide comme le néant,

    Déçu , le cœur déchiré, assassiné...

    J'ai fermé mon âme mon amitié ...

     

    Amis pour la vie ... Ad libitum

     

     

    Paroles et musique DILUNK /2019

     

    Amis pour toujours

     


    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires