• Des boucles

     

    S'il fallait accepter de tout sacrifier,

    pour un rêve, pour ses idées.

    Mais aujourd'hui, tous ces idéaux,

    croupissent au fond des eaux,

    Aujourd'hui ce qu'ils clament bien haut,

    est une lame plantée dans le dos.

    Mais les temps ont tellement changés,

    les belles valeurs se sont effacées .

    Toutes ces belles vertus  que l'on admirait,

    sont toutes cachées au fond des musées .

    L'amitié est un terme abstrait,

    la perfidie est venue la remplacer.

    Tout le monde s'est écroulé,

    ils le sentaient...Ils l'ignoraient...

    Ils l'ignoraient ....

     

    Et s'il fallait accepter de tout laisser,

    pour cette lumière que l'o,n veut garder,

    s'il fallait accepter de tout quitter,

    de se perdre , pour se réveiller .

    Mais aujourd'hui ce qu'il clament si haut,

    est tout l'inverse de ce qui est beau,

    mais les temps ont accélérés,

    le cœur du monde s'est refermé.

    Toutes les valeurs qui font rêver,

    sont jetées dans les fossés.

    La charité est un terme usé,

    cupidité l'a remplacée .

    Tout le monde s'est écroulé,

    ils ont voulu l'ignorer...

    L'ignorer....

     

    S'il fallait accepter de tout laisser,

    pour son rêve, pour ses idées.

    S'il fallait accepter de tout quitter,

    pour cette lumière que l'on veut aimer .

     

    Paroles et Musique Dilunk P&C 2021

     

    Les boucles

     

     

     

     


    4 commentaires
  • Empreintes

     

    Mais où est-elle cette main ?

    Que je serrai si fort dans mes matins ?

    Mais où est-il ce temps?

    Qui me poussait toujours plus loin .

     

    Alors tout était comme des rêves colorés,

    alors tu étais mon refuge de paix .

     

    Je crois en toi .

     

    Mais où sont elles ces heures?

    Que je chérissais en mon cœur .

    Mais où se cachent tous ces instants?

    Toutes ces passerelles figeant le temps .

     

    Alors tout était comme des rêves éveillés,

    et toi tu étais ma raison d'avancer .

     

    Je crois en toi .

     

    Mais où est-elle cette femme

    qui sanglote sur les matins ?

    Mais où est-il ce temps ?

    où elle me serrait si fort la main .

     

    Alors on courrait dans ce chemin tracé,

    mais toi tu es restée dans le silence du temps passé .

     

    Je crois toujours en toi .

     

    Mais où est-elle cette main ?

    Que je serrai si fort dans mes matins,

    mais où est-il ce temps ?

    Qui me poussait toujours plus loin .

     

    Alors tout était comme des rêves colorés,

    alors tu étais mon refuge de paix .

     

    Je croirai toujours en toi .

     

    Paroles et Musique DILUNK P&C 2021

     

     

    Empreintes


    4 commentaires
  • Un instant si vrai

     

    Un instant si vrai,

    que tu gardes au fond de toi,

    et rien ne changera...

    Ce qui sera ...

    Les années passent,

    et bien qu'elles filent si vite,

    là bas sur l'horizon,

    brillera ta lumière .

     

    Tu tends la main,

    sur les ombres dans l'azur,

    tu leur parles,

    et toi, ça te rassure.

    Même si demain

    viendra bien vite,

    tu vivras toujours

    là où je vis ...

     

    Une part de vie,

    cachée en toi,

    ce trésor dans ton cœur,

    n'est qu'à toi ...

    Qui pourrait le voir ?

    ou le deviner?

    c'est à toi,

    rien qu'à toi ...

     

    Un instant si vrai,

    telle l'éternité...

    Ne cessera jamais d'exister...

    Même si demain

    je vais sur le couchant,

    je serai

    dans l'éternel présent ...

     

    Je vole dans les nuages,

    je suis enfant sage,

    mes rêves m'accompagnent

    sur ce chemin,

    et même si je pars vers demain,

    je resterai le même,

    dans un instant si vrai .

     

    Un instant si vrai

     

    Paroles et musique

    DILUNK 2021


    6 commentaires
  •  

    Le rêveur miroir

     

    Sur le soir, j’entends :"-Miroir"

    Dans le noir , j’entends :"-Miroir"

    c'est cela l'histoire, du rêveur Miroir ...

     

    Dans le couloir, j'entends :"-Miroir"

    Dans mon histoire, j'entends:"-Miroir"

    c'est cela l'espoir, du rêveur miroir ...

     

    Paysages étranges d'un monde dissimulé,

    le rêveur miroir est venu se cacher.

    Les couleurs qui changent de ce monde étrange,

    le rêveur miroir exécute sa danse .

     

    Sur le bleu azur,sa main dessine des arc en ciel,

    sa vie s'rait-elle plus dur qu'il s'échapperait dans l’irréel.

    Au cœur des océans , il chante sa vie et ses moments,

    mais tout n'es qu'un instant, sur la grande horloge du temps .

     

    Sur le soir, j'entends :"-Miroir".

    Dans mon histoire , j'entends :"-Miroir".

    C'est cela l'histoire

    du rêveur miroir ...

     

    Paysages étranges d'un monde dissimulé,

    le rêveur miroir exécute sa danse,

    Les couleurs qui changent de ce monde étrange,

    le rêveur miroir est venu se cacher ...

     

    Paroles et musique DILUNK  Mars 2021 .

     

    Le rêveur Miroir

     


    8 commentaires
  • Litanies du passé

     

    Sur le vieux livre de ma vie,

    je vois ces visages qui me sourient.

    Ces voyageurs d'un autre temps,

    que je ne connais pas vraiment .

    De mes deux mains j'ai gratté le passé,

    pour comprendre ce qui était caché.

    Et sur ma nuit j'ai réalisé

    que maintenant je peux exister .

     

    Refrain :

    Et maintenant je marche vers vous,

    plein d'espoir et de confiance,

    De vous trouver, de vous comprendre...

    De vous comprendre ...

     

    Je vous ai sortis du passé,

    où vous étiez oubliés,

    les vieux registres tout délavés,

    vous ont enfin relâchés.

    Sur mes nombreuses feuilles de papier

    je vous entendais chanter,

    la joie de pouvoir exister,

    la joie de pouvoir être aimés.

     

    Refrain :

    Et maintenant je marche vers vous,

    plein d'espoir et de confiance,

    De vous trouver, de vous comprendre...

    De vous comprendre ...

     

     

     

    Un jour moi aussi je serai,

    une ombre floue sur du papier,

    le voyageur d'un temps passé,

    qui voudrait tant exister.

    Les vieux registres tout usés,

    nous appelleront du passé,

    pour que nous puissions chanter

    en celui qui veut exister .

     

    Refrain

    Et maintenant je marche vers vous,

    plein d'espoir et de confiance,

    De vous trouver, de vous comprendre...

    De vous comprendre ...

     

     

    Paroles et Musique Dilunk 16/02/2021

     

    Litanies du passé

     

     


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires