•  

     

     

    Tu es mon perce-neige,

    quand ton sourire printemps

    au parfum d'aubepine

    illumine mon hiver

    sous le gel endormi .

     

    Tu es mon perce-neige,

    quand la pluie de tes mots

    innocents et sincères

    vient poser sur mon cœur

    la rosée de l'amour.

     

    Tu es mon perce-neige,

    quand le soleil de tes yeux

    darde ses rayons d'or

    sur le jardin fleuri

    de tes rimes enchantées.

     

    Tu es mon perce-neige,

    la plus belle des fleurs

    est celle qui fleurit

    tout au fond de notre âme

    quand le temps est venu,

    et que l'on offre d'un mot

    à un cœur nostalgique ,

    un doux mot perce-neige

    au printemps souriant .

     

    Paroles Serenita

    Musique Dilunk /2017

     

     

    Perce-Neige

     

    Une pensée pour Johnny Halliday 


    17 commentaires
  •  

     

    Seul à se demander, si c'est cela la vérité .

    Il est déçu d'un groupe qui ne veut pas s'améliorer .

    Il a le cœur si lourd, qui saigne un peu plus chaque jour ,

    il ne sait que penser, une impression de s'être trompé ....

     

    Les évènements qui passent,

    comme des images au fond d'une glace,

    les réflexions l'agacent,

    des sentiments qui s'entrelacent ...

    il faut briser l'miroir et rechercher un peu d'espoir,

    ne pas vouloir saisir, le noir de ce couloir ...

     

    Seul face à sa conscience, il ne peut maîtriser cette danse,

    ses pensées sont confuses, mais les impressions si dures...

    les souvenirs d'enfance lui procurent une joie intense,

    le monde d'aujourd'hui ne nous offre que la souffrance....

     

    Seul à se demander si c'est cela la vérité,

    il ne sait plus s'il doit seulement continuer,

    son cœur est vide, il ne sait que penser,

    spectacle d'une main tendue que personne ne veut serrer...

     

    Les évènements qui passent, toutes les questions l'agacent,

    il mène son propre combat, personne ne le saura !

    il ne déteste personne , pourtant lui on ne l'aime pas,

    il ne sait plus que faire.... et puis ça changerait quoi ?

     

    Seul à se demander si c'est cela la vérité.....

     

     

     

    P&C Dilunk 2017

     

    Sa propre vérité

     

     

     


    11 commentaires
  •  

     

    On se demande pourquoi,

    les choses se brisent entre nos doigts...

    Et on ne comprend pas,

    pourquoi les choses ne demeurent pas ...

     

    Et puis la route s'est présentée,

    toute abimée, toute défoncée,

    ronces et orties sont de sortie,

    pour enseigner ce qu'est la vie ...

     

    Toutes ces images passées,

    qui se perdent dans les années,

    Tous ces beaux rêves d'un soir,

    qui disparaissent sans espoir...

     

    Et puis la route s'est arrêtée ,

    sur un choix, sur des idées,

    le cœur pleurait à en saigner,

    sur des instants qui sont regrets...

     

    On se demande pourquoi,

    les rêves ne demeurent pas,

    et on ne comprend pas,

    ce qui décrochent nos doigts...

     

    Et puis une rue s'est présentée,

    on s'est perdu dans nos idées,

    et puis la page s'est retournée,

    et j'ai brûlé mon passé ....

     

    On se demande pourquoi,

    les choses ne demeurent pas ....

     

     

    Paroles et Musique Dilunk 2017 P&C

     

     

    Les choses ne demeurent pas ....


    12 commentaires
  •  

    Le tonnerre peut bien gronder,

    les éclairs déchirer le ciel

    jusqu'à faire chavirer les bateaux,

    jusqu'à bouleverser le monde tout entier,

    la terre peut bien trembler sous tes pieds

    et faire trembler les murs de ta sérénité,

    la nature toute entière peut bien verser

    des torrents de larmes amères,

    arrosant chaque fleur d'amour

    de l’acide sucré de sa peine ,

    toute la population du monde

    peut bien te montrer du doigt,

    puis effacer la plus petite goutte de ta liberté .

     

    Tu ne ressens rien,

    rien d'autre que la morsure aigre douce

    d'un amour merveilleux,

    que sa flèche parfumée 

    ne t'ait touché qu'une demi seconde,

    et ton corps tout entier s'en trouve embaumé pour l'éternité.

    Au milieu du monde enténébré ,

    par le désert de la solitude,

    toi tu es le prince d'un Éden à nul autre pareil,

    pour une seule goutte d'amour

    déposée un jour , sur ton cœur abandonné

     

     un merveilleux Texte de Sérénita

    musique Dilunk 2017.

     

    Pour une seule goutte d'amour

     


    20 commentaires
  •  

     

    De bonne heure, au p'tit matin,

    dans les sentiers, dans les chemins,

    les mains dans le blouson,

    j'observe en silence l'horizon ...

     

    Le cœur léger, l'âme en paix,

    j'écoute la brise me parler,

    demain sera le reflet,

    de mes rêves les plus secrets ...

     

    Je vais là où le vent me mène....

    Libre de toutes mes chaînes ...

     

    Le cœur léger, l'âme  libérée,

    je vis mes rêves secrets,

    la vie n'est qu'un pâle reflet,

    du chemin que l'on doit arpenter ....

     

    Les mains dans le blouson,

    j'observe en silence l'horizon,

    demain sera recréation,

    demain sera une autre raison....

     

    Le cœur léger, l'âme en paix,

    j'écoute la brise me parler,

    demain sera le reflet,

    de mes rêves les plus secrets....

     

    Je vais là où le vent me mène...

    Libre de toutes mes chaînes ...

     

    La brume qui se dissipe,

    les animaux s'éclipsent bien vite,

    la vie soudain se réveille ,

    sous les rayons du soleil...

     

    De bonne heure au p'tit matin,

    dans la brume qui se dissipe,

    dans les sentiers, dans les chemins,

    je vois loin, je suis bien....

     

    Le cœur léger , l'âme en paix,

    j'écoute la brise me parler,

    demain sera le reflet,

    de mes rêves les plus secrets....

     

    Je vais là où le vent me mène...

    Libre de toutes mes chaînes .....

     

    De bonne heure au p'tit matin,

    dans les sentiers, dans les chemins,

    les mains dans le blouson,

    j'observe en silence ...L'horizon ...

     

     

    De bonne heure ...

     

    p&c Dilunk /2017

     

     

     


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique