•  

     

    De bonne heure, au p'tit matin,

    dans les sentiers, dans les chemins,

    les mains dans le blouson,

    j'observe en silence l'horizon ...

     

    Le cœur léger, l'âme en paix,

    j'écoute la brise me parler,

    demain sera le reflet,

    de mes rêves les plus secrets ...

     

    Je vais là où le vent me mène....

    Libre de toutes mes chaînes ...

     

    Le cœur léger, l'âme  libérée,

    je vis mes rêves secrets,

    la vie n'est qu'un pâle reflet,

    du chemin que l'on doit arpenter ....

     

    Les mains dans le blouson,

    j'observe en silence l'horizon,

    demain sera recréation,

    demain sera une autre raison....

     

    Le cœur léger, l'âme en paix,

    j'écoute la brise me parler,

    demain sera le reflet,

    de mes rêves les plus secrets....

     

    Je vais là où le vent me mène...

    Libre de toutes mes chaînes ...

     

    La brume qui se dissipe,

    les animaux s'éclipsent bien vite,

    la vie soudain se réveille ,

    sous les rayons du soleil...

     

    De bonne heure au p'tit matin,

    dans la brume qui se dissipe,

    dans les sentiers, dans les chemins,

    je vois loin, je suis bien....

     

    Le cœur léger , l'âme en paix,

    j'écoute la brise me parler,

    demain sera le reflet,

    de mes rêves les plus secrets....

     

    Je vais là où le vent me mène...

    Libre de toutes mes chaînes .....

     

    De bonne heure au p'tit matin,

    dans les sentiers, dans les chemins,

    les mains dans le blouson,

    j'observe en silence ...L'horizon ...

     

     

    De bonne heure ...

     

    p&c Dilunk /2017

     

     

     


    14 commentaires
  •  

     

    Un jour viendra, sur la colline,

    je te verrai marcher vers moi,

    dans la lueur qui se dessine

    en toi et tout autour de toi.

     

    Je vois l'amour d'un rouge feu,

    allumant même les étoiles,

    il naquit un jour en nous deux

    et fier ,il déchira le voile .

     

    Je vois la vie qui court et danse

    dans tes yeux, tes cheveux , ton corps.

    Tu m'appelles et puis tu t'avances ,

    mes yeux se font plus doux encore.

     

    Un jour toi et moi sur la lune,

    parlant aux étoiles lointaines,

    nous abolirons l'infortune,

    la peur le remord et la peine .

     

    Et nous nous aimerons enfin

    dans la prairie au crépuscule,

    nous marcherons main dans la main,

    sous un tendre rayon de lune,

     

    éclairés du sourire heureux,

    de cet ange qui nous guide

    à travers l'éclat de nos yeux,

    l'espérance de nos cœurs las .

     

    Un jour viendra , sur la colline,

    je te verrai marcher vers moi,

    en cette aube qui se dessine,

    je le sens, je le sais, je te vois .

     

    2017 Musique Dilunk

    paroles Sérénita ( serenita.eklablog.com )

    illustration Lilie11 (lilie11.eklablog.com)

     

     

    Un jour viendra, sur la colline.

     

    Un grand merci à Sérénita pour ce superbe texte et un grand merci également à Lilie11 pour cette très belle création .

     


    14 commentaires
  • Pour changer des habitudes, je vous propose cette fois ci une composition bien plus longue, formée de 5 thèmes . Bonne écoute pour les plus courageux he

     

    thème 1

     

    j'ai tendu la main,

    sur un soir sur un matin,

    je n'ai rien vu venir,

    pas un chant, pas un refrain.

    Des rondes de questions,

    qui tournent sans raison,

    dans mon esprit de rêveur, plein de candeur,

    j'ai besoin d'être rassuré,

    pour pouvoir me raccrocher ....

    Pouvoir me raccrocher .... (ad libitum)

     

    Thème 2

     

    J' ai vu tant de regards,

    vides comme la nuit noire,

    qui glacent le fond de ton âme,

    qui étouffent ta petite flamme.

    J'ai entendu tant de discours,

    certains longs et d'autres courts,

    dans mon âme de rêveur,

    j'ai attendu mon heure,

    j'ai besoin d'être rassuré,

    pour pouvoir m'échapper ...( ad libitum)

     

    Thème 3

    J'ai rêvé d'un monde parfait,

    où chacun pourrait rêver,

    je suis revenu sur terre,

    je suis revenu dans mon enfer.

    J'ai ouvert les yeux,

    j'ai vu tant d'êtres hideux,

    des âmes égarées,

    qui ne savent plus rêver ...

    Petites flammes égarées,

    qui ne savent même plus rêver,

    qui voient le monde dans une télé,

    comme dans un miroir déformé...

    J'ai ouvert les yeux, j'ai vu des êtres hideux

    qui ne savent plus rêver,

    qui voient le monde dans un miroir déformé ....

    C'est comme pour se rassurer ......

     

    Thème 4

    Et j'ai tendu la main,

    et personne n'est jamais venu,

    j'ai marché seul dans la nuit,

    préservant toutes mes envies,

    dans mon esprit de rêveur,

    j'ai marché pendant des heures,

    à la recherche des vrais vainqueurs,

    ce deux qui donnent de la chaleur,

    de ceux qui ont encore un cœur ...

    Et j'ai tendu la main,

    et personne n'est jamais venu,

    j'ai marché dans mon désert,

    préservant toutes mes envies,

    dans mon esprit de rêveur

    j'ai marché pendant des heures ....

    Pendant des heures ....

     

    Thème 5

    J'ai tendu la main,

    sur aujourd'hui , sur demain,

    je ne regarde pas derrière,

    il n'en reste plus rien...

    La nuit couvrira le tout,

    la poussière sera linceul,

    je serai toujours moi même ,

    la lumière au fond des yeux,

    mes rêves seront linceul

    mes rêves seront linceul....

    Juste pour se rassurer ....

     

    P & C Dilunk /2017

     

    Juste pour se rassurer .....

     

     

     


    28 commentaires
  •  

     

     

    Sur un escalier immense,

    mes pas me guident, telle une danse,

    vers la fontaine de l'oubli ...

    Eau si pure qui brûle ma vie ...

     

    Sur des marches de marbre blanc,

    je suis monté, le cœur chantant,

    vers la fontaine du renouveau,

    eau si pure d'un jour nouveau...

     

    Sur la fontaine du silence,

    un nouveau jour s'est levé,

    j'ai pris la voie de l'horizon,

    laissant mon âme se libérer.

     

    Sur la fontaine de demain,

    j’y ai bu de mes deux mains,

    mes souvenirs sont tous partis,

    comme la mort après la vie...

     

    Sur la fontaine de demain,

    j'y ai plongé mes deux mains,

    pour la suite de mon voyage,

    afin d'oublier des images...

     

    Sur la fontaine du silence,

    un nouveau jour s'est levé,

    j'ai pris la voie de l'horizon,

    laissant mon âme se libérer....

     

    Peux tu seulement encore me voir ?

    entendre ma voix , tard sur le soir ?

    As tu trouvé le chemin sacré?

    Celui qui réunit...

     

    Je voudrais tant te demander,

    ce qu'est ta vie de l'autre coté,

    les as tu tous retrouvés ?

     

    Sur la fontaine du silence,

    un nouveau jour s'est levé,

    j'ai pris la voie de l'horizon,

    laissant mon âme se libérer ....

     

     

    La fontaine du renouveau

     

    P&C Dilunk /2017

     

     


    10 commentaires
  •  

     

    Chacune des marches te conduisent à la lumière !

    ouvre ton cœur ! ne regarde pas derrière !

     

    Dans mes silences,

    j' agrippe mes rêves d'enfance,

    j'y vois tant d'images qui dansent,

    c'est pour moi une évidence,

     

    dans le fond de mon cœur,

    je m'accroche à ces heures,

    j'aperçois cette douce lueur,

    le vrai Graal des vainqueurs !

     

    j'ai voulu croire,

    à ce qu'ils appellent des histoires,

    j'ai longé tant de couloirs,

    espérant franchir le miroir,

     

    j'ai tourné tant de pages,

    les mémoires, les actes des sages,

    dans la pénombre, des visages...

    Des promesses d'un autre âge ...

     

    Sur les promesses du savoir,

    l'important est de croire,

    qu'au bout des chemins,

    tu croiras tes demains,

     

    sur les routes de demain,

    tu comprendras enfin,

    que dans la douce lueur,

    se cache ton cœur ...

     

    Dans mes silences , se lève l'évidence ....(bis)

     

    J'ai tant voulu percer,

    le secret des initiés,

    comprendre les sens cachés,

    des savoirs des temps passés,

     

    sur un chemin désert,

    j'ai compris les mystères,

    si tu veux grandir...

    Il te faut mourir ....

     

    Dans mes silences, se lève l'évidence .....

     

     

    Dans mes silences

     

    p&c Dilunk 2017

    Illustration de mon ami Yoda

     

     

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique