•  

     

     

     

    J'ai fait des milliers de rêves,

    je n'ai jamais douté !

    Je sais fort bien qu'aujourd'hui,

    tous ces rêves sont consumés,

    j'ai crée des milliers d'images

    les faisant sortir du fond des âges ....

     

    J'ai trop cru en la bonté,

    à présent je suis épuisé (x2)

     

    C'est le journal d'un con,

    qui court après sa raison,

    qui croyait en la justice,

    mais tout n'est qu'illusion...

    pauvre âme oppressée,

    qui s'est seulement égarée,

    dans les contrées mystérieuses,

    des ombres qui ne vivent que pour elles ...

     

    Des milliers de passants

    qui glissent vers le néant,

    comme une ronde infinie

    aux portes du temps,

    des milliers de regards

    qui transpercent ma mémoire...

    à la frontière du soir,

    à la recherche d'un espoir ...

     

    C'est le journal d'un con,

    qui a cru les promesses

    de tous ces guides proclamés,

    qui se noient dans l'ivresse,

    qui croyait dur comme fer,

    sur les promesses des mystères,

    mais la vérité est tombée...

     

    Des milliers de passants

    qui filent sur le néant,

    dans cette ronde infinie

    prisonniers du temps,

    qui croient en la justice,

    mais tout n'est qu'illusion...

     

    Dans le journal d'un con....

    qui court après sa raison ....

     

     

    P&C Dilunk 2018

     

     

    Le journal d'un Con

     

     


    10 commentaires
  •  

     

    Et si la vérité, ce n'était que s'aimer,

    ouvrir son cœur tout grand ,

    au monde , à son auteur,

    ne pas fermer les yeux,

    toujours faire de son mieux,

    pour être heureux ...

     

    Et si la vérité, ce n'est pas refuser,

    d'offrir son amitié,

    d'être en sincérité,

    d'ouvrir toute grande la main,

    ne pas attendre demain,

    pour faire le bien ...

     

    Et si la vérité , est de savoir pleurer,

    sur les horreurs de notre époque,

    même si beaucoup s'en moquent,

    de rêver d'une harmonie,

    au cœur même de cette nuit,

    de redonner l'espoir,

    de redonner l'envie ...

     

    Et si la vérité, est de savoir donner,

    de son temps, de son moment,

    même si beaucoup se sont endormis,

    au fond de cette nuit,

    perdus dans cet oubli,

    sans aucune envie,

    sans la moindre envie ...

     

    Et quand viendra le temps,

    de terminer mes instants,

    face au grand escalier,

    j'aimerai m'assurer,

    que je n'ai pas repoussé,

    une main qui m'implorait,

    une main qui m'implorait ...

     

    Paroles et Musique DILUNK 2018

     

     

    Et si la vérité....


    23 commentaires
  • (Chanson dédiée à un Ami qui s'est perdu .....)

     

     

    Mon ami, cesse donc de boire,

    avant qu'il ne soit trop tard !

    tu t'enfonces dans ta nuit....

    tes amis se sont tous enfuis .

     

    Mon ami, cesse donc de boire,

    tu te racontes des histoires,

    tu hypothèques toute ta vie,

    les tiens sont déjà tous partis ...

     

    Tu as détruit ton univers,

    à cause de tous tes derniers verres ...

    Tu effaces toute ta vie,

    tu vas si loin dans le déni...

     

    A même le sol, quelques photos,

    d'un bonheur tué trop tôt...

    Sur la table ce whisky roi,

    qui est devenu maître de toi...

     

    Mon ami, arrête donc de boire,

    tu es bien seul dans le noir,

    à pleurer de désespoir,

    à t'inventer des histoires ...

     

    Tu te perds dans la réalité,

    en toi plus aucune vérité...

    Les tiens se sont tous enfuis....

    Les tiens sont déjà tous partis ....

     

     

    Musique Dilunk  P&C 2017

    paroles Dilunk et Sylvie 

    Merci à la collaboration de Sylvie et Paul

     

     

    Toi, mon ami

     

     


    18 commentaires
  •  

     

     

    Tu es mon perce-neige,

    quand ton sourire printemps

    au parfum d'aubepine

    illumine mon hiver

    sous le gel endormi .

     

    Tu es mon perce-neige,

    quand la pluie de tes mots

    innocents et sincères

    vient poser sur mon cœur

    la rosée de l'amour.

     

    Tu es mon perce-neige,

    quand le soleil de tes yeux

    darde ses rayons d'or

    sur le jardin fleuri

    de tes rimes enchantées.

     

    Tu es mon perce-neige,

    la plus belle des fleurs

    est celle qui fleurit

    tout au fond de notre âme

    quand le temps est venu,

    et que l'on offre d'un mot

    à un cœur nostalgique ,

    un doux mot perce-neige

    au printemps souriant .

     

    Paroles Serenita

    Musique Dilunk /2017

     

     

    Perce-Neige

     

    Une pensée pour Johnny Halliday 


    24 commentaires
  •  

     

    Seul à se demander, si c'est cela la vérité .

    Il est déçu d'un groupe qui ne veut pas s'améliorer .

    Il a le cœur si lourd, qui saigne un peu plus chaque jour ,

    il ne sait que penser, une impression de s'être trompé ....

     

    Les évènements qui passent,

    comme des images au fond d'une glace,

    les réflexions l'agacent,

    des sentiments qui s'entrelacent ...

    il faut briser l'miroir et rechercher un peu d'espoir,

    ne pas vouloir saisir, le noir de ce couloir ...

     

    Seul face à sa conscience, il ne peut maîtriser cette danse,

    ses pensées sont confuses, mais les impressions si dures...

    les souvenirs d'enfance lui procurent une joie intense,

    le monde d'aujourd'hui ne nous offre que la souffrance....

     

    Seul à se demander si c'est cela la vérité,

    il ne sait plus s'il doit seulement continuer,

    son cœur est vide, il ne sait que penser,

    spectacle d'une main tendue que personne ne veut serrer...

     

    Les évènements qui passent, toutes les questions l'agacent,

    il mène son propre combat, personne ne le saura !

    il ne déteste personne , pourtant lui on ne l'aime pas,

    il ne sait plus que faire.... et puis ça changerait quoi ?

     

    Seul à se demander si c'est cela la vérité.....

     

     

     

    P&C Dilunk 2017

     

    Sa propre vérité

     

     

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique