• Alors il se dit ...

     

     

     

    Il marche seul son chemin,

    avec au ventre la faim,

    il n'attend rien de demain,

    il n'apporte jamais rien ....

     

    Quand il voit tous ces cœurs froids,

    qui le croisent mais ne le voient pas ,

    alors il se dit: qu'il est bien seul au monde,

    alors il se dit .....

    Qu'il n'est plus rien ...(bis)

     

    Au fond des rues, il voit les passants,

    toujours pressés, toujours en mouvement,

    les cœurs se ferment inexorablement,

    alors il se dit...

    Qu'il n'est plus rien....( bis)

     

    Toute sa fortune est dans ses mains,

    quelques pièces jaunes, des petits riens,

    il n'attend rien de demain,

    il n'apporte jamais rien ....(bis)

     

    Quand il voit tous ces cœurs froids,

    qui le croisent mais ne le voient pas ,

    alors il se dit: qu'il est bien seul au monde,

    alors il se dit .....

    Qu'il n'est plus rien ...(bis)

     

     

    Au fond des rues, il voit les passants,

    toujours pressés, toujours en mouvement,

    les cœurs se ferment inexorablement,

    alors il se dit...

    Qu'il n'est plus rien....( bis)

     

    Paroles Dilunk

    Musique Dilunk /Jean-Jacques

    C&P 2020

     

     

    Alors il se dit ...

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Janvier à 20:31

    Hello l'Artiste

    J'ai mis un grand A car tu le mérites.

    A l'heure ou il se dit que dans une gare se croisent des gens qui ont réussi et des gens qui ne sont rien, c'est une piqûre de rappel pour un peu plus d'humanité et d'empathie.

    Seul les Artistes voient encore ce genre de choses, un grand bravo pour ce texte.

    La musique est également très belle et la voix est celle d'un Imprécateur...

     

    Amitiés

    Jo

      • Vendredi 24 Janvier à 20:52

        Bonsoir Jo,

        merci pour ce gentil commentaire qui me touche beaucoup .

        C'est vrai, ce monde de fou d'aujourd'hui voudrait nous faire

        oublier les valeurs essentielles ... L’humanité, l’empathie comme tu le

        rappelle si bien et à juste titre .

        Les autres sont une autre partie de nous mêmes , nous ne devons

        pas l'oublier , ne pas fermer notre cœur .....

        Il ne faut pas leur laisser penser qu'ils ne sont rien, mais au contraire

        qu'ils sont une partie de nous .

        Comme toujours tu as visé juste Jo !

        merci encore à toi !

        bien amicalement

        claude yes

    2
    Samedi 25 Janvier à 17:47

    Salut Claude, ben moi j'ai mis A++ , car ce texte est nous rappel que nous côtoyons au quotidien la misère " et en même temps" comme dirait un certain banquier Rothschild , certains se gavent de richesses. Le tout sur une musique Dylunkiénne C'est parfait.

       Merci à toi l'artiste.

       Amicalement.

                 Eric

      • Jeudi 30 Janvier à 17:59

        Bonsoir Eric,

        merci de ton gentil commentaire.

        C'est vrai, la misère elle est là tous les jours devant nous, autour de

        nous, impossible de rester insensible, à moins de ne pas avoir de

        cœur .....

        Un grand merci à toi de tes passages.

        Bien amicalement

        claudeyes

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Samedi 1er Février à 10:10

    Je ne mettrais pas de notes mais je vois là une chanson très aboutie, un bon travail de studio avec de jolies doublés de voix, un texte qui tient la route et une interprétation plutôt pas mal, donc... bravo à toi et bonne continuation Claude. cool

      • Mercredi 5 Février à 11:44

        Merci à toi l'ami.

        Tes compliments vont me faire rougir ...oops

        Merci en tous les cas, je  vais essayer de faire  toujours aussi bien .

        J'ai quelques projets musicaux, mais le temps manque toujours ...

        Hélas ! .

        Un grand merci à toi pour tes passages .

        Bien amicalement

        claude smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :