• Juste là, si près de toi ...

     

    Images secrètes de nuits sans fin,

    que l'on garde pour soi jusqu'au matin,

    combattant du merveilleux,

    une étincelle au fond des yeux...

     

    L'enfant s'éveille au cœur de l'adulte,

    ils prennent leur tout sans aucune lutte,

    rien n'entrave le fantastique,

    rien n'entrave ni ne limite .

     

    Ce qui n'est pas devient réel,

    c'est la force de l'étincelle,

    la mort n 'est plus c'est l'éternel,

    le cœur balance sur une ficelle .

     

    Vainqueur de rien sur des nuits sans fin,

    où l'on s'accroche jusqu'au matin,

    héro futile de l'inutile,

    une étincelle brille sur le subtil...

     

    Ce qui n'est pas est si réel,

    elle sombre l'étincelle,

    la mort viendra c'est temporel...

    Le cœur qui saigne, c'est toujours pareil .

     

     

    P&C Dilunk 2020

    Dédié à tous ceux qui savent garder leurs rêves ....

     

     

     

    Juste là, si près de toi ...


  • Commentaires

    1
    Samedi 29 Août à 22:33

    Salut Claude, Ha! cela fait du bien de t'entendre.

      Merci pour cette étincelle d’irréelle , du pur Dilunk , tout y est ,

    le son , la voix, le solo de guitare, les contres chants et le texte.

      j’attends avec impatience les prochaines étincelles.

    Amitiés.

       Eric

      • Samedi 29 Août à 22:45

        Bonsoir Eric

        ton message me touche particulièrement. Moi aussi ça me fait grand

        plaisir de te lire . J'ai très peu composé ces derniers temps ....

        non pas que l'inspiration m’aie quitté .... peut-être le besoin de me

        poser un peu au fond de moi même . En tous les cas, je suis de retour.

        J'ai quelques morceaux à venir qui devraient te plaire.

        Pour le solo de guitare j'utilise une pédale boost 700 . avec les mélanges

        le résultat est assez bluffant !

        merci de ton commentaire Eric. Je passerai demain par chez toi écouter

        tes compos que je n'ai pas encore écouté . Je passerai aussi chez notre ami

        Jo .

        Bien amicalement

        Claude

        yes

         

    2
    Samedi 29 Août à 22:38

    Hello Claude

     

    Ta verve ne saurait pas se tarir, tout est une question d'étincelle depuis

    la nuit des temps. L'étincelle qui a donné naissance au monde, l 'étincelle

    de l'intelligence humaine qui ne sera jamais artificielle.

     

    Bravo pour ce beau poème apprécié certainement par tous les rêveurs.

    Mais qui sont les rêveurs ? Ce sont des gens qui existent encore....

    Amitiés

    Jo

      • Samedi 29 Août à 22:53

        Bonsoir Jo,

        merci d'être passé par chez moi et d'y avoir laissé un commentaire

        qui me fait grand plaisir .Qui sont les rêveurs ? tous ceux qui

        croient en leurs rêves et qui ne cherchent pas à étouffer ce qu'ils

        sont, mais qui révèlent leur vraie personnalité sans tricher .

        Comme tu le dis si bien Jo ce sont des gens qui existent encore,

        je suis en accord total avec toi . Les mots sont importants ils

        reflètent exactement  ce qu'est notre monde d’aujourd’hui .

        Comme je le disais à notre ami Eric, je passerai chez toi demain

        Jo, il doit y avoir pléthore de créations que le n'ai pas encore

        vu .

        Je sais que pour toi , tout comme Eric, votre talent ne peut pas se

        tarir .

        Bien amicalement Jo

        Claude yes

    3
    Jeudi 24 Septembre à 20:44

    Le rêve est un bien bel échappatoire, pas pour la mort en effet, on ne peut pas y couper, mais concentrons nous plutôt sur nos rêves, nos réflexions, nos pensées, qui sont aussi nos sources d'inspiration.

    Bravo pour le solo qui fait son petit effet en effet coolhappy.

    Bonne continuation ami.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :