• La voie perdue

     

     

    Sur les prémices de mes nuits blanches,

    je rongeais tant d'idées noires....

    Je voyais des hommes brisés,

    s'enchainer de liberté... (bis)

     

    Dans un chemin sans issue,

    était la voie perdue...

    Les muets savaient parler,

    les morts pouvaient penser...(bis)

     

    Ceux qui courraient , piétinaient ,

    ceux qui savaient...se taisaient ...

    Les anciens étaient si jeunes,

    les jeunes étaient si vieux ...(bis)

     

    Flétris sur toute l'âme,

    ainsi se jouait le drame...

    Les nuits seraient si courtes ,

    avec des heures si longues ...(bis)

     

    grands ouverts, les cœurs fermés...

    grands ouverts , les cœurs fermés...

     

    P&C Dilunk 2017

     

    La voie perdue

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Janvier à 03:38

    Bonjour Claude 

    J'aime beaucoup ce texte ou tu joues avec les mots , tu tricotes les phrases à l'endroit à l'envers avec une logique sans faille et en même temps le message passe  ..

    Rien n'est blanc  Rien n'est noir ,  c'est l' ambiguïté   des êtres  , jeunes vieux , s’enchaîner de liberté , courtes longues ...

    L'évidence devient autre 

    "grands ouverts , les yeux fermés " c 'est criant de vérité .

    Amicalement

    Nicole

      • Dimanche 22 Janvier à 10:13

        Bonjour Nicole,

        c'est avec grand plaisir que je te lis ce matin.

        Oui c'est vrai, j'ai voulu jouer avec les mots dans ce texte,

        dire des choses paradoxales mais qui pourtant reflètent une

        vérité qui saute aux yeux . j'ai pris beaucoup de plaisir à manier

        ces mots et mettre en ordre de bataille des choses qui paraissent

        incohérentes . Tu as raison de dire que rien n'est blanc ou noir,

        une chose ne peut exister qu'avec son contraire, tout comme le

        jour appelle la nuit, l'hiver appelle l'été .... ou bien la mort appelle

        la vie . Rien n'est blanc ou noir, il n'est qu'un aspect des choses.

        Un grand merci pour ton passage et ton commentaire.

        Passe un très bon week end .

        Amicalement

        claude smile

    2
    Lundi 23 Janvier à 22:05

    Bonsoir Claude, une belle composition où l’on retrouve cette batterie qui va de l’avant, représentant la volonté et l’espoir, que je ressens comme traits de ton caractère … dans tes descriptions de choses souvent sombres, il y a cette énergie positive…

    Et puis, tu n’as pas perdu ta voix !

    Bien amicalement. Jean-Luc

      • Mardi 24 Janvier à 13:57

        Bonjour Jean-Luc,

        un grand merci d'être passé par chez moi et d'être venu

        écouter une de mes compos .

        Un grand merci de ton commentaire

        bien amicalement

        claude smile

    3
    Mardi 24 Janvier à 09:16

    Bonjour Claude, très agréable ce texte où l'on saute d'un mot à son contraire, et pourtant si réel, comme "les nuits seraient si courtes avec des heures si longues..." C'est le paradoxe de la vie, intelligent et très bien vu.

    Je te souhaite une belle journée, lumineuse plus que brumeuse, amitiés.

      • Mardi 24 Janvier à 13:56

        Bonjour Triskèle,

        c'est toujours un très grand plaisir de te lire. Oui comme tu le dis

        si bien, j'ai voulu m'amuser un peu avec les mots , rendre les choses

        paradoxales, mais pourtant tellement vraies.....

        Moi aussi je te souhaite une très bonne journée. à très bientôt

        bien amicalement

        claude smile

         

    4
    Mardi 24 Janvier à 21:38

    Superbe idée de jouer avec les contradictions. Le résultats est magnifique.

    J'aime ton vers : grands ouverts, les cœurs fermés...C'est hélas le comportement de nombreuses personnes de ce bas-monde.

     

    Tu nous a encore fait, une bien belle chanson.

     

    Amitiés,

    Yoda

      • Mercredi 25 Janvier à 08:11

        Bonjour Yoda,

        un grand merci pour ton passage dans mon antre musicale.

        Oui j'ai cherché à "jouer" avec les paradoxes cette fois .

        Tu as bien raison en affirmant que cela reflète le comportement

        de bien des personnes aujourd'hui .

        Bien amicalement

        claude smile

    5
    Dimanche 29 Janvier à 16:49

    C'est très beau !
    c'est étrange mais l'ambiance et ton texte me font penser à un roman fantastique de René Barjavel 
    amicalement
    Bernard 

      • Lundi 13 Février à 14:02

        Bonjour Bernard,

        merci de ton passage et de ton commentaire dans mon monde

        musical . oui tu as raison cela pourrait s'apparenter

        quelque peu à rené Barjavel .

        bien amicalement

        claude smile

    6
    Vendredi 10 Février à 14:54

    Une chanson qui ressemble  à notre siècle.

     

      • Lundi 13 Février à 14:03

        Bonjour Sérénita,

        c'est tout à fait cela, cela s'accorde très bien à notre siècle

        où les paradoxes sont légions !

        merci de ton passage et bien amicalement

        claude smile

    7
    Samedi 11 Février à 15:57

    Bonjour Claude, smile

    Merci pour tes visites sur mon modeste blog.

    C'est la première fois que je viens chez toi et je ne suis pas déçue !

    J'aime beaucoup "ta voix perdue" ( pas si perdue que ça...) et ce jeu de contrastes ( négatif-positif) . Que c'est juste !

    Bravo pour cette composition,

    Bon week-end,

    Amicalement,

    MarieT

     

      • Lundi 13 Février à 14:04

        Bonjour Marie,

        soit la bienvenue dans mon antre musicale.

        Un grand merci pour ton passage et ton gentil commentaire

        bien amicalement

        claude smile

    8
    Vendredi 17 Février à 19:48

    Bonjour Claude,   je trouve ton texte magnifique, il fallait y penser de jongler avec les mots et d'utiliser les contraires ; tu as eu une idée formidable ; j'aime beaucoup ;

    je te souhaite une bonne soirée

    Bises amicales

    Colette

      • Lundi 20 Février à 10:12

        Bonjour Colette,

        oui j'ai trouvé cela assez drôle également !

        merci de ton passage et d'y avoir laissé un commentaire.

        Passe une très bonne semaine

        bien amicalement

        claude smile

    9
    Jeudi 2 Mars à 11:53

    Bonjour Claude,

    Me revoilà comme prévu dans ton antre musicale, et je découvre une fois de plus avec plaisir une nouvelle oeuvre très réussie !! J'ai lu tous les commentaires précédents, mais que dire de plus...tout est dit, c'est tellement vrai !! Là encore j'aime beaucoup la musique qui d'ailleurs va si bien avec les paroles, et ton texte est vraiment bien trouvé...bravo ! cool

    En effet, dans la vie tout n'est pas noir ou blanc, sinon la vie ne serait pas si compliquée !! Y a des nuances, la vie nous offre différentes couleurs...parfois tristes, parfois gaies, puis d'autres fois c'est un peu des deux...d'ailleurs, c'est un peu ça aussi qui rend la vie si passionnante que compliquée...

    C'est sans doute l'une de tes plus grandes oeuvres...quel talent !!! yes

    A très bientôt Claude !

    Bien amicalement,

    Rémi  smile

      • Samedi 4 Mars à 10:43

        Bonjour mon ami Rémi,

        j'ai lu deux fois ton commentaire et je dois reconnaître que tu

        as tout compris. Il y a chez toi cette sensibilité qui ressortait de

        tes mots . Tu as eu certainement beaucoup de passages

        difficiles . Je le ressent ainsi . c'est cela qui te permet de comprendre

        bien des choses .

        Un grand merci de ton commentaire qui me touche beaucoup

        passe un très bon week end

        bien amicalement

        claude yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :