• Les choses ne demeurent pas ....

     

     

    On se demande pourquoi,

    les choses se brisent entre nos doigts...

    Et on ne comprend pas,

    pourquoi les choses ne demeurent pas ...

     

    Et puis la route s'est présentée,

    toute abimée, toute défoncée,

    ronces et orties sont de sortie,

    pour enseigner ce qu'est la vie ...

     

    Toutes ces images passées,

    qui se perdent dans les années,

    Tous ces beaux rêves d'un soir,

    qui disparaissent sans espoir...

     

    Et puis la route s'est arrêtée ,

    sur un choix, sur des idées,

    le cœur pleurait à en saigner,

    sur des instants qui sont regrets...

     

    On se demande pourquoi,

    les rêves ne demeurent pas,

    et on ne comprend pas,

    ce qui décrochent nos doigts...

     

    Et puis une rue s'est présentée,

    on s'est perdu dans nos idées,

    et puis la page s'est retournée,

    et j'ai brûlé mon passé ....

     

    On se demande pourquoi,

    les choses ne demeurent pas ....

     

     

    Paroles et Musique Dilunk 2017 P&C

     

     

    Les choses ne demeurent pas ....


  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Novembre à 13:20

    hello Claude

    Encore un très joli texte plein de nostalgie.

    Les choses ne demeurent pas car elles se transforment

    Très jolie orchestration et je n'oublie pas l’interprète, bravo.

    Amitiés

    Jo

      • Samedi 11 Novembre à 21:18

        Bonsoir Jo,

        tu as raison, les choses ne demeurent pas, elles se transforment !

        c'est aussi ce que disait ce grand sage que fut le bouddha , connu

        aussi sous le nom de Siddhartha Gautama ( pour les puristes )

        merci de ton gentil commentaire et de ton passage .

        Passe un très bon week end

        bien amicalement

        claude smile

    2
    Samedi 11 Novembre à 13:38

    Bonjour Claude,

    On se demande pourquoi, oui, parfois. La vie et ses contradictions...Parce que ce qui finit, ce qui se casse, ce qui se lasse, laisse pourtant souvent la porte ouverte sur d'autres horizons aux lendemains plus lumineux.

    Les paroles de ta chanson sont magnifiques. Beaucoup s'y  reconnaîtront sans doute, car ne sommes-nous pas tous passés un jour ou l'autre par ces questionnements nostalgiques ? 

    Une chanson qui parle du cœur et qui parle au cœur. Merci pour ce très beau partage.

    Je te souhaite un très doux week-end.

    Amitiés,

    Martine

      • Samedi 11 Novembre à 21:16

        Bonsoir Martine,

        un grand merci de ton passage et de ton commentaire qui me fait

        chaud au cœur . J'ai une bien modeste plume par rapport à toi !

        j'essaie malgré tout de faire passer des idées , de faire réfléchir, de

        partager. Tu as raison, ce qui se fane, se lasse, se casse, laisse

        toujours une ouverture sur des horizons plus lumineux, plus

        joyeux .

        Merci de ton passage et de ton gentil commentaire

        bien amicalement

        claude smile

    3
    Samedi 11 Novembre à 16:56

    Bonjour Claude,

    Nostalgie, poésie tout y est.

    Cette chanson, comme l'a écrit Sérénita, nous touche  ou touchera tous plus ou moins. en effet pour les plus anciens, qui n'a jamais eu ce type de questionnement un jour? Et pour les jeunes, ils est quasiment certains qu'ils y passeront un jour ou l'autre.

     

    Encore une très belle chanson! Bravo!

     

    Amicalement,

     

    Yoda

     

     

     

      • Samedi 11 Novembre à 21:11

        Bonsoir mon ami Yoda,

         

        merci de ce gentil commentaire qui me va droit au cœur .

        Merci de tes passages réguliers dans mon antre musicale .

        Bien amicalement

        claude smile

    4
    Mardi 14 Novembre à 20:56

    Que de questions, que de pourquoi ...........de quoi se sentir tout petit clown

    On peut facilement s'approprier tes paroles, et ça j'aime bien !!!

    Encore un bon morceau, bien interprété,.........

    Tout simplement : Bravo et Merci pour cet agréable moment !!!

    Bises à bientôt

      • Vendredi 17 Novembre à 15:20

        Bonjour Christine,

         

        c'est à chaque fois un plaisir immense de te lire dans mon monde

        musical . Tu as raison, il y a beaucoup de pourquoi .... Ce sont autant

        de cris d’incompréhension sur certaines situations , certains moments

        certaines périodes de la vie ou autres ..... Ces instants laissent en

        nous toujours quelquechose de profond qui de toute façon nous

        font avancer, nous font grandir, même si pour cela des rivières de

        larmes doivent couler . Nous en sortons toujours plus forts, plus

        grands !

        un grand merci à toi pour ton commentaire et ton passage .

        Je te fais un gros bisou

        claude smile

    5
    Vendredi 17 Novembre à 08:12

    Bonjour Claude, pourquoi est sans doute le mot que je prononce le plus souvent., tout du moins dans ma tête. Oui rien ne dure, tout est éphémère et nous laisse avec nos regrets, la vie est ainsi.

    Bon week-end mon cher Claude et merci d'être toi, bises.

      • Vendredi 17 Novembre à 15:23

        Bonjour Mon amie Triskèle .

        C'est vrai que nous le prononçons bien souvent ce mot !

        il n'est hélas pas toujours suivi d'une réponse qui nous convient.

        Rien ne demeure tout se transforme ! ces mots tu les connais

        nécessairement du grand Bouddha . Tout est impermanent !

        un grand merci de ton passage et de ton commentaire .

        Bien amicalement

        claude smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :